FLAGRANT DELIT

Les installations SIPPRO au premier plan !

Reims, située dans le Grand-Est, a ouvert les portes de son Centre de supervision Urbaine (CSU), à l'équipe du magazine Flagrant Délit. C'est là que parviennent les images des 150 caméras installées dans la ville, qui permettent à la police d'assurer la sécurité et la tranquillité de ses presque 185 000 habitants.

C’est SIPPRO, qui depuis 2015, travaille conjointement avec la municipalité pour mettre en place le système de Vidéoprotection au cœur de la capitale champenoise. Notre équipe technique a permis la mise en place complète du système, en fournissant les caméras (Bosch, Dynacolor & Hanwha), les licences vidéo, les serveurs et enregistreurs, les SLAT, les ordinateurs, écrans et joysticks pour les opérateurs. Nos experts ont également formé les 10 opérateurs du CSU à la manipulation et l’utilisation des caméras dans diverses situations.

Suivi par 539 000 téléspectateurs hier soir, le reportage suit les équipes de la police municipale qui sont épaulées par les opérateurs du CSU visionnant en direct les images des caméras de vidéoprojection, et qui permettent de cibler les auteurs d'infractions, offrant ainsi à la police une aide rapide et fiable. Il est également possible de voir la mise en place d'une caméra de haute sécurité, comme dans le quartier de Wilson (quartier sensible de la ville où les caméras sont souvent prises pour cible car gênant les trafics illicites), où il est question d'installer une caméra MIC de Bosch, réputée indestructible.

Pour voir ou revoir l’émission, c'est ici :

PAS ENCORE INSCRIT ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être prévenu de nos dernières actualités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.